Christophe POLO

Ostéopathe D.O.

Diplômé de l’établissement d’enseignement supérieur EUROSTEO situé près d’Aix en Provence (à Meyreuil). École agréée par le ministère de la santé qui forme les ostéopathes en 5 ans.

La consultation

L’anamnèse

Toute consultation débute par une anamnèse. En premier lieu votre ostéopathe demandera certaines informations administratives. Ensuite des renseignements sur le motif de consultation, les antécédents. Il questionnera enfin le patient sur l’ensemble de son corps.

Cela lui permet de mieux comprendre le fonctionnement du corps.
De ce fait, il n’existe pas deux consultations identiques pour une même pathologie.

L’examen clinique et les tests ostéopathiques

D’abord, l’ostéopathe démarrera par une observation du patient afin d’évaluer la posture, des signes d’inflammation, la présence d’éventuelles cicatrices… Pour ce faire il est conseillé de prévoir des sous-vêtements adaptés, quel que soit le motif de consultation. Cela apporte donc une vision globale et permet de pratiquer des examens plus facilement.

Ensuite, des tests médicaux peuvent être pratiqués en fonction des informations relevées lors de l’anamnèse. Ceci afin d’écarter toute pathologie qui n’appartient pas au champ d’exercice de l’ostéopathie. L’ostéopathe est un praticien de première intention, alors si un doute subsiste, il réorientera le patient.

Le thérapeute réalise ensuite sa routine de tests en relation avec le motif de consultation. Il détermine ainsi quelles structures perturbent l’équilibre du corps et entrainent la symptomatologie.

Le traitement

Le praticien choisit d’utiliser certaines techniques en fonction du patient, du motif de consultation et des résultats de ses tests. L’alternance de manipulations et de contrôles lui permettra d’évaluer la réaction des structures tout au long de la séance.

Plusieurs techniques de traitements existent. Voici les principales :

  •  structurelle,
  •  viscérale,
  •  crânienne.

Les conseils

Ils sont importants car ils renseignent sur le travail que le patient peut apporter après la consultation. Dans le but d’optimiser le rétablissement et la pérennisation d’un meilleur état de santé.

Il peut s’agir d’exercices à réaliser, d’étirements, des conseils d’hygiène de vie et de diététique. Ainsi que l’amélioration du poste de travail ou encore la consultation d’un autre praticien de santé afin d’améliorer la prise en charge.

Le suivi

L’ostéopathe peut conseiller un suivi de consultation pour s’assurer de l’efficacité des corrections effectuées. Également pour continuer un protocole de traitement prévu sur plusieurs séances. Ou alors pour envisager un autre abord du traitement si le précédent n’a pas été assez efficace.

Durée de la consultation

Environ 45 minutes

Tarif de la consultation

50 €

Du lundi au samedi

Uniquement sur rendez-vous

L’ostéopathie structurelle

Ces techniques intéressent particulièrement les articulations et tissus péri-articulaires (muscles, ligaments, tendons). L'ostéopathe va équilibrer ces éléments de manière directe. Il emploiera éventuellement des techniques en « haute vélocité, basse amplitude » qui peuvent produire un « craquement ».

L’ostéopathie crânienne

L'ostéopathe utilise cette thérapie pour évaluer et améliorer le fonctionnement du système crânio-sacré. Il est capable de sentir des mouvements spécifiques au niveau des os du crâne. Qui plus est du sacrum et des fascias s’y attachant. Il va restituer un bon mouvement physiologique à ces éléments.

L’ostéopathie viscérale

Grâce à ses connaissances accrues en anatomie, l’ostéopathe teste la mobilité des différents viscères. Il leur redonne, par des techniques adéquates, la mobilité nécessaire à leur bon fonctionnement. De fait, cela améliore les liens avec les tissus environnants.